Bilan de compétences

  Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie !  
  Confucius, Philosophe  

Un consultant spécialisé dans la mobilité professionnelle vous reçoit personnellement pour vous présenter la méthodologie du cabinet, en toute confidentialité. 
Votre accompagnement est personnalisé. individuel, adapté à votre demande et à votre rythme. 

La durée moyenne du bilan est entre 2 et 4 mois.

 

  Vous souhaitez :   

  • Faire le point sur votre carrière
  • Clarifier un projet de reconversion 
  • Vous reconvertir
  • Redonner du sens à votre travail 
  • Reprendre confiance en vous
  • Résoudre un problème au sein de votre service ou de votre société
  • Prendre du recul par rapport à ce que vous vivez et trouver des solutions 
  • Reprendre un parcours de formation 
  • Faire valider vos acquis 
  • Être accompagné(e) dans le cadre d'un projet de création d'entreprise 
  • Être accompagné(e) dans le cadre d'un départ de l'entreprise (licenciement, rupture conventionnelle)

Dans le cadre d'une démarche volontaire, par un travail d'approfondissement de la connaissance de soi (motivations, valeurs, intérêts professionnels, caractéristiques personnelles, compétences et aptitudes), et par une étude approfondie du marché socioéconomique, vous clarifiez un projet qui vous convient ainsi qu'un plan d'actions opérationnel. 

 

  Les 3 phases du Bilan de Compétences...  

L'ACCUEIL

Cette phase permet de : 
  • Comprendre votre situation et définir les circonstances du bilan de compétences 
  • Analyser vos besoins 
  • Confirmer votre engagement 
  • Planifier le déroulement de l'accompagnement (méthodologie, outils, calendrier, objectifs, ...)

 

L'INVESTIGATION

Cette phase permet de : 

  • Clarifier vos compétences, ce qui fait sens pour vous, vos valeurs, vos centres d'intérêts professionnels, ...
  • Identifier vos compétences et aptitudes professionnelles et vos caractéristiques personnelles, le cas échéant vos connaissances générales
  • Déterminer vos possibilités d'évolution professionnelle 

Durant cette phase, vous explorez les projets afin d'en étudier la faisabilité (recherche documentaire, enquêtes auprès de professionnels, étude de marché). Le consultant vous donne un peu de travail personnel à effectuer entre les rendez-vous pour approfondir votre réflexion. le fait d'être pleinement investi dans votre bilan favorise la réussite de vore bilan.  

Quelsques outils du cabinet :Démache 360° (Talent Zoom), MBTI, 16PF, jeu de cartes des forces, Test "Horizons de carrière".

Nos consultants s'appuient sur leur bonne connaissance des métiers et du marché socio-économique pour vous accompagner. Le cabinet met à votre disposition un ordinateur, une ligne téléphonique et un accès à Internet.

LA CONCLUSION

Cette phase permet de : 
  • Prendre connaissance des résultats détaillées de la phase d'investigation 
  • Recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation de votre projet 
  • Clarifier les principales étapes de la mise en oeuvre de votre projet (choix de la formation, de l'école, ...) 
 
A la fin du bilan de compétences, un document de synthèse vous est remis (Article R 6322-38). Ecrit sous la responsabilités du cabinet, il vous est soumis pour d'éventuelles observations. Vous en êtes le seul destinataire. 

 

  La Durée  

24 heures sur une période de 10 à 16 semaines, selon les besoins et le rythme de chacun (sur le temps de travail ou hors temps de travail). Le consultant regarde avec vous les modalités organisationnelles qui vous conviennent le mieux. 

 

 

Le bilan de compétences m'a permis de faire une mise au point sur mon parcours professionnel, mes attentes et de prendre du recul sur ma situation. C'est l'occasion de partager son expérience avec une personne extérieure, qui apporte un regard nouveau. A mon sens, deux facteurs clés de réussite d'un bilan de compétences sont : - la personne avec qui l'ont fait le bilan - le travail personnel que l'on doit fournir pour dégager des axes d'évolution. Ma conseillère, Raphaëlle Colombet, s'est montrée à mon écoute, objective, méthodique (elle a utilisé de nombreux outils pour me faire avancer dans ma réflexion, elle m'a donné de bons conseils et a été source de réflexion). Elle s'est montrée très professionnelle. (juillet 2013)

Anaïs, attachée commerciale, 34 ans - Evoluer en externe sur ma fonction


Le bilan de compétences m'a permis de mieux me connaître, de mieux cerner mes aptitudes professionnelles et mes points forts et à reprendre confiance en moi, pour mettre en place un projet d'avenir. Ma conseillère a très bien cerné ce que je lui ai expliqué. Elle a été très agréable, et à mon écoute. Elle a très bien su retranscrire sur papier ce que je lui exprimais. Je suis très satisfaite par son professionnalisme. (octobre 2013)

Amandine, employée commerciale, 24 ans - Evoluer en externe vers le même poste


Aujourd'hui coordinatrice dans un SSIAD Nos expériences professionnelles peuvent parfois induire des doutes sur nos choix, nos motivations professionnelles et parfois sur nous-même. Le Bilan de Compétences m'a permis de dissiper ces doutes, de conforter mes choix afin d'envisager de nouveau un projet professionnel. Je venais de quitter mon emploi et j'ai rapidement rebondi. J'ai été recruté en fin de bilan sur un poste d'infirmière coordinatrice dans un SSIAD, ce qui correspond tout à fait à mes aspirations actuelles. (Mars 2013)

Séverine, Infirmière, 38 ans - Devenir coordinatrice dans un SSIAD


Après avoir consulté plusieurs cabinets, j'ai choisi Raphaëlle Colombet, car j'ai eu un meilleur feeling. Elle a une bonne écoute, une bonne compréhension de l'incertitude du salarié, et j'ai réussir à définir des orientations envisageables pour moi. Je suis très satisfait de l'accueil, des informations données, de l'écoute de mes attentes tout au long du bilan et de la fréquence des rendez-vous. J'ai, pour clarifier mon projet, fait de nombreuses recherches documentaires. Mme Colombet m'a aidé dans cette phase d'indécision, avec le sentiment d'un travail commun pour définir mon projet de reconversion. Le bilan m'a permis de classer les valeurs qui sont importantes pour moi, de définir mes points d'insatisfaction, et les axes permettant de combler ces insatisfactions. Le bilan m'a également motivé à rencontrer des professionnels dans le secteur qui me tient à cœur et à faire des démarches actives (salon, Internet,...). (Mars 2014)

Jean-Michel, 41 ans, Responsable qualité dans le secteur de la micro-électronique : Prendre une franchise


" Si j'avais à présenter la démarche du bilan de compétences à un ami, au travers de mon expérience, je dirais de ne pas arriver avec des idées toutes faites, de savoir explorer toutes les pistes possibles, en se posant la question "D'où je viens, ce que je suis et fais, ce que je veux... Ma conseillère a su m'écouter. Elle m'a permis de me poser les bonnes questions, me faire poser les pieds sur terre, m'aider à me découvrir et vérifier la faisabilité de mon projet. " (juin 2011)

Alain, Conseiller Prévoyance Assurance, 45 ans- Travailler dans un centre de thalassothérapie comme masseur


Lorsque j'ai souhaité faire un bilan de compétences, je ne savais pas du tout, après 12 ans dans la même société, si j'avais la capacité à changer d'entreprise, ou à changer d'orientation et évoluer. Je ne savais pas vers quelle voie me tourner et quels moyens ont a lorsqu'on est salarié. Tous ces points ont été au fur et à mesure clarifiés grâce aux différentes méthodes utilisées lors du bilan et grâce aux nombreuses recherches personnelles sur les emplois, les filières, et les formations. Le bilan de compétences m'a permis de reprendre confiance en moi. J'ai fait le point sur ma carrière et su les possibilités qui s'offraient à moi pour mon épanouissement professionnel. Raphaëlle Colombet m'a beaucoup aidée, et orientée. J'ai trouvé ma voie, ainsi que la motivation pour partir en formation. Je conseille fortement un bilan à ceux qui cherchent des nouvelles opportunités, en trouvant une solution adaptée à leur situation.

Virginie Z., assistante de gestion, 38 ans : Evoluer vers le secteur de Ressources Humaines


Faire mon bilan de compétences avec Mme Colombet m'a énormément aidé. Dès premières heures de tests sur mes capacités ou traits de personnalité jusqu'aux nombreuses conversations sur l'emploi, sur sa vision de mon potentiel et de mes possibilités, toutes ces situations ont été déterminantes pour mon choix de métier vers lequel j'ai choisi de me diriger aujourd'hui.(mars 2014)

Frédéric, 29 ans, facteur : Evoluer en interne vers le poste de conseiller en clientèle


Au départ pourquoi faire un bilan ? J’avais dans l’objectif de faire une demande de CIF au Fongecif. Après, quelques recherches sur le web j’ai compris qu’il valait mieux avant tout faire un bilan de compétence pour être sûre que le choix de formation réponde au mieux à mes attentes et qu’il y avait une réelle démarche/souhait de ma part de remettre en question ma carrière professionnelle. Pour mettre toutes les chances de mon côté afin que ma demande de CIF soit validée, j’ai donc décidé de me lancer ne sachant pas réellement ce que cela m’apporterait. Ce que le bilan m’a apporté : Au commencement, c’est comme une thérapie, une remise en cause personnelle et professionnelle à la fois. En parlant à ma conseillère et en parcourant mon parcours professionnel, cela m’a permis de prendre du recul et de me rendre compte que j’ai réalisé pas mal de choses, tout compte fait. J’ai par ailleurs appris 1. à mieux me connaitre, 2. qu’il fallait être plus positive et être plus ouverte d’esprit (MBTI), 3. voir quelles sont les autres pistes professionnelles à explorer. Au final, le document de synthèse conclut bien le travail qui a été fait durant ces 2 derniers mois.
Je pense au final qu’un accompagnement est réellement nécessaire à un moment donné pour faire le point sur sa carrière et aller de l'avant. 

Christelle, 33 ans, Testeur dans une agence de vente de voyages en ligne : Obtenir un BAC + 5 pour devenir responsable Web Marketing


J'ai fait un bilan de compétences car j'envisageais de me reconvertir. Au sortir de mon bilan de compétences, il s'avère évident que mon domaine de prédilection est bien la restauration. Aujourd'hui je souhaite ouvrir un "Food Truck". Ce projet me permettra de mettre en avant toutes mes compétences acquises au fil des années et de me lancer en tant que chef d'entreprise.

FRANCK, MANAGER DANS LA RESTAURATION, 33 ans : Evoluer dans mon secteur


Enseignante à l'Euromed Toulon Ecole de management : "Je souhaite dire combien Raphaëlle COLOMBET m’a aidée à une prise de décision difficile et dont je me réjouis aujourd’hui. En effet, j’ai réalisé avec elle un bilan de compétences qui m’a fait découvrir les possibilités professionnelles en accord avec mes compétences, mes traits de caractère et la vision de mon avenir. Raphaëlle COLOMBET a été très présente dans mes recherches de formation, et dans l’appropriation du domaine du coaching que je connaissais mal et qui est essentiel pour ma mission professionnelle actuelle. Elle a, par son écoute et sa compétence, su m’accompagner en respectant mes souhaits, mes envies, et les propositions professionnelles qui m’étaient offertes. Aussi je ne pourrais que vous recommander cet accompagnement, qui m'a permis de cerner une piste d'évolution en adéquation avec moi-même." (Juin 2011)

Christine, Enseignante /Responsable de projets, 52 ans - Evoluer vers le coaching


"Je voulais me reconvertir. Le bilan de compétences m'a permis de confirmer la voix que je voulais prendre et surtout de me donner de l'assurance pour me lancer dans mon projet de devenir esthéticienne & praticienne SPA. Il m'a aussi permis de mettre en place le projet : le choix de l'école et le choix du financement de la formation." (Mars 2013)

Emilie, aide-soignante, 30 ans : Devenir esthéticienne


" Je remercie Mme Colombet pour ses conseils judicieux et son implication. Elle m'a permis de faire ce travail sur moi-même, nécessaire pour faire le point sur ma carrière et me fixer un nouveau cap. L'accompagnement que j'ai eu tout au long du bilan m'a permis de clarifier ce qui est important pour moi aujourd'hui, et de retrouver la motivation qui me manquait. J'ai décidé de rester dans mon cœur de métier et d'évoluer vers le poste de technicocommerciale, en enrichissant mes compétences par l'acquisition de connaissances dans le secteur maritime et aérien. Mon employeur est d'accord pour un départ en CIF, ma formation va commercer dans 6 mois." (novembre 2013)

Catherine L, assistante commerciale auprès d'un transitaire, 46 ans - Me perfectionner


"Mme Colombet est une personne très professionnelle, elle a bien su discerner en moi mes qualités et mes compétences dans mon domaine, elle m'a beaucoup aidée pour la rédaction de mon CV et de lettres de motivation car je n'arrivais pas à mettre en avant mes qualités professionnelles. Elle est très ouverte, douée d'une grande psychologie, très patiente et humaine." (Juin 2011)

Sylvie, Adjointe au responsable dans un magasin de chaussures, 51 ans - Témoignage de recommandation


" Bonjour Mme Colombet, Je vous contacte afin de vous informer que j'ai trouvé un nouveau job que je commence demain (le 18 août). Il s'agit d'un CDI en tant que chef de projet / consultant AMOA au sein d'une SSII. Je vous remercie encore pour le travail que vous avez fait avec moi, et la confiance en mes capacités que vous m'avez aidé à retrouver. Cordialement, Emmanuelle D."

Emmanuelle, 33 ans, informaticienne - Rebondir sur le marché de l'emploi


Retour après 6 mois : "Bonjour Raphaëlle, Je tenais à vous donner des nouvelles sur l’avancée de mon projet professionnel. Mon année de Master 1 a été éprouvante mais très intéressante. Mon Master 1 vient d’être validé et je suis inscrite pour le Master 2 à partir de fin septembre. Donc tout se passe bien pour moi et pareil pour mon fils, qui a trouvé cette année une voie qui lui plait, a eu des très bon résultats scolaires et entre en 1ère professionnelle (systèmes électroniques et numériques) à la rentrée. Je voulais aussi profiter de ce mail pour vous remercie de tous vos conseils pour moi-même et mon fils qui s'épanouit enfin dans la filière professionnelle. Bien cordialement. "

Stéphanie, 41 ans, diététicienne : me reconvertir


"Après avoir reçu d'unifaf la liste des organismes agréés afin d effectuer mon bilan de compétences dans le département des bouches du Rhône mon choix s est porté , après des recherches sur internet, vers celui de Carrer Consulting. Les différents témoignages lus m ont orienté vers Raphaelle Colombet car ils mettaient en avant son professionnalisme et sa rigueur quant aux méthodes et entretiens employés afin de mieux cerner notre personnalité, nos compétences mais aussi nos failles dans un secteur complexe tel que l éducation spécialisé et le domaine social. Après deux ou trois entretiens en face à face et approfondis sur mes envies de reconversion professionnelle nous avons décidé d un commun accord de prolonger la durée de mon bilan en ne faisant des rencontres que tous les quinze jours. Ceci afin que je réfléchisse mieux et que je prenne du recul sur ce qui m était dit. Après des tests sur mes compétences, mes valeurs professionnelles et mon désir d orienter ma profession d éducatrice vers d autres champs d actions j ai pu décider que grâce à une découverte du secteur informatique je pourrais envisager d être secrétaire de direction dans un organisme médico social. Bien que ce secteur n est pas été un choix profond au départ, je savais que de toute manière cela ne pouvait être qu' un plus dans ma fonction puisque toutes les procédures et les actions dans le secteur social se sont développés vers cet outil indispensable au suivi des usagers et facilitant le travail auprès des partenaires du secteur de la protection de l enfance. Mme Colombet fut profondément attentive et à l écoute de mes demandes de mes motivations et aussi très présente lors de mauvais passages où l avenir me semblait dans une impasse. Elle a pu m orienter dans mes démarches, mes pensées et a été un réel soutien quand j en avais besoin. Aussi , quand le doute de devoir faire le deuil de ma profession fut trop grand, elle a su me rassurer sur mes compétences et me faire comprendre que lorsque le travail fait souffrir il faut pouvoir s ouvrir à autre chose et ne pas avoir peur. Savoir peser tranquillement le pour et le contre et retirer des bénéfices même si l on doit sortir de sa zone de confort. J ai tenté de reprendre un poste d éducatrice dans la même association avec un changement d'horaires mais la formation informatique que j ai faite en parallèle grâce à Mme Colombet, m avait déjà mis un pied vers d autres horizons  ! Aussi j ai pu me décider à quitter mon travail et 23 ans de travail social pour pouvoir postuler dans une autre structure. Ce poste demandait à la fois des compétences tant dans le secteur social que celui de l informatique. J ai donc trouvé ma voie , non sans mal, je dois l avouer, mais ce parcours un peu chaotique a été nécessaire et m a permis de redéfinir des priorités de vie à tous les points de vue." Merci donc Mme Colombet pour votre accompagnement et votre soutien tout au long de ces 5 mois de bilan."

Anne-Marie, 50 ans





Une prestation encadrée par la loi...

C'est en 1991 que le Bilan de compétences a été défini légalement par les articles R6322-35, R6322-36 et R6322-38 du code du travail, ce qui permet aux salariés d'obtenir une protection.  

Les textes de loi définissent la durée, le déroulement, les trois étapes distinctes. La personne qui fait un bilan doit être consentante,e t le refus d'y participer n'est pas une cause de licenciement ni une faute professionnelle. 

 Tout organisme dispensant cette prestation se doit de mettre en place des méthodes d'accompagnement fiables, avec un personnel qualifié. 

 Afin de préserver l'anonymat, la personne bénéficiaire du bilan de compétences est seul destinataire des résultats.